AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 randy orton

Aller en bas 
AuteurMessage
RKO-jericho-R//grievous
Admin
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: randy orton   Mer 13 Jan - 12:47


Randall "Randy" Keith Orton (né le 1er avril 1980[2]), est un catcheur américain travaillant actuellement pour la World Wrestling Entertainment, dans le show RAW. Randy Orton est la 3e génération de catcheur de sa famille: son grand-père, Bob Orton, Sr., son père, "Cowboy" Bob Orton, ainsi que son oncle, Barry O, ont tous été catcheurs professionnels[3]. Randy Orton est aussi le vainqueur du Royal Rumble 2009.

Débuts et entraînement (2000-2001)

Avant d'entrer à la World Wrestling Entertainment, Orton a débuté la lutte en 2000 avec la MMWA-SICW à St. Louis, Missouri. Il fut entraîné par plusieurs catcheurs, comme Ron Powers, Gary Jackson, Mark Bland, Jeremy Lightfoot, Phil E. Blunt et le promoteur Tony Costa mais aussi par son père, "Cowboy" Bob Orton.

Début 2001, Orton signe un contrat avec la WWE et est envoyé à l'Ohio Valley Wrestling à Louisville, Kentucky. Sa première apparition à la WWE fut dans un match contre Billy Gunn, le 6 mai 2001, dans l'émission Sunday Night Heat.

Evolution (2002–2005)
Article détaillé : Evolution.

Orton débute dans les programmes télévisuels de la WWE le 25 avril 2002, à l'occasion du SmackDown!, en gagnant contre Hardcore Holly. Après cette entrée comme face au SmackDown!, il a perdu mais à montré une certaine "résistance" contre The Undertaker lors du WWE Undisputed Championship, et fut alors transféré sans attendre à RAW. Pour ses débuts à RAW il a été battu par Steven Richards. Orton tourna heel mais cela prit plusieurs mois.

À son retour le 20 janvier 2003, Orton vient en aide à Triple H, Ric Flair et Batista pour battre Scott Steiner, un rival de Triple H. Triple H donnera plus tard à cette faction le nom d'Evolution. Triple H donna aussi à Randy Orton le surnom de « The Legend Killer » (le tueur de légende) car il vaincra de nombreuses « légendes » et célebrités. Il commencera aussi à utiliser ce qui deviendra plus tard sa prise de finition, le RKO, nom tiré de ses initiales. Orton remporte aussi l'Intercontinental Championship face à Rob Van Dam à Armageddon 2003[5].

Randy débuta l'année 2004 avec un feud contre Mick Foley suite au challenge lancé par Orton à Foley en décembre 2003 et la disparition de Foley en plein match. Foley reforma l'équipe Rock 'n' Sock Connection avec The Rock contre Orton, Ric Flair et Batista à WrestleMania XX dans un Handicap match où Evolution gagnera[6]. Un mois plus tard, ils se rencontrent à nouveau à Backlash dans un Hardcore match, qu'Orton gagnera aussi[7]. En juillet, à Vengeance 2004, Edge bat Orton pour l'Intercontinental Championship, mettant ainsi un terme au règne de 7 mois d'Orton[8].

Le 26 juillet 2004, à Monday Night RAW, Orton gagne un Battle Royal à 20 en éliminant Chris Jericho pour devenir le prétendant numéro 1 au World Heavyweight Championship. Le 15 août, au SummerSlam 2004, Orton bat le champion du monde Chris Benoit par compte de 3 pour remporter son premier titre de World Heavyweight Champion, ce qui fait de lui le plus jeune champion du monde de l'histoire de la WWE à l'âge de 24 ans[9]. Au Unforgiven 2004, Randy Orton perd son titre face à Triple H[10].
Carrière solo (2005-2006)

Orton commença une relation avec Stacy Keibler et aura un bref feud avec Christian. Après que "Superstar" Billy Graham demande à Orton d'aller « où aucun lutteur n'est encore allé », Orton lance un challenge au vétéran de SmackDown. Seulement 2 semaines avant WrestleMania 21, Orton endurcit son statut de « heel » en mettant K.O. Stacy Keibler avec le RKO ; mettant fin à leur relation. Orton lance un challenge au vétéran de SmackDown!. Il attaqua d'entrée The Undertaker. Il fut vaincu par The Undertaker à WrestleMania 21[11]. Orton retourna à la WWE le 16 juin 2005, à SmackDown!, attaquant The Undertaker. Il fit son retour sur le ring le 11 août 2005, affrontant Kamala. Orton battra The Undertaker au SummerSlam 2005 avec l'aide de son père[12]. The Undertaker fit son retour, Orton devint vraiment heel quand son père commença à l'aider à gagner d'autres matchs. Après une défaite face à The Undertaker à SmackDown!, Orton et son père demandèrent un match, ils seront opposés à The Undertaker dans un handicap Casket match à No Mercy 2005 où les Orton battent The Undertaker[13]. Undertaker commença alors ses « jeux d'esprit » pour entrer dans la tête d'Orton pendant les semaines qui suivirent, pour en arriver finalement à un Hell in a Cell match entre les 2 hommes à Armageddon 2005. À l'Armageddon 2005, The Undertaker sorti vainqueur du Hell in a Cell match après avoir délivré son Tombstone Piledriver non seulement à Orton mais aussi à son père, terminant ainsi un feud de 9 mois[14].

Orton pris part au Royal Rumble 2006 match le 29 janvier 2006. Bien qu'entrant en 30e position, Orton fut éliminé par le second entrant, Rey Mysterio[15]. Lors du SmackDown! suivant, Orton poussa Mysterio à mettre son opportunité en jeu au No Way Out 2006 qui accepta. Au No Way Out, Orton bat Mysterio, gagnant le droit d'affronter le champion à WrestleMania 22. Mais, lors du SmackDown! suivant, Theodore Long remit Mysterio dans le match pour le titre, changeant le match en Triple Threat match entre Orton, Mysterio et le World Heavyweight Champion Kurt Angle. Le 2 avril 2006, à WrestleMania 22, Angle perd son titre après qu'Orton est battu par Mysterio. Le 4 avril 2006, la WWE suspend Orton pour 60 jours pour « conduite non-professionnelle ». Orton est de retour le 5 juin 2006, à RAW, attaquant Kurt Angle puis acceptant son « Angle's open challenge » pour un match à One Night Stand 2006. Quatre jours avant le show, à WWE vs. ECW Head to Head, Orton annonce que son contrat avec SmackDown! a expiré, et qu'il est maintenant de retour à RAW. Orton perdra face Angle à One Night Stand[18], mais gagnera la revanche à Vengeance[19]. Pendant le mois de juillet 2006, Orton aura un feud avec la legende Hulk Hogan après avoir flirté avec sa fille Brooke. Ce feud se terminera au SummerSlam 2006 où Hogan vaincra[20]. Orton aura aussi un court feud avec Carlito, qui se terminera à Unforgiven 2006 où Orton gagnera grâce à un RKO porté lorsque Carlito sauta du turnbuckle.

Rated-RKO et succès en solo (2006-2007)
Article détaillé : Rated-RKO.
Rated-RKO (Randy Orton et Edge) en 2006.


Orton rejoindra ensuite Edge pour entamer une rivalité avec D-Generation X (Shawn Michaels et Triple H), créant ainsi Rated-RKO. Rated-RKO sera la première équipe à battre DX lors du Cyber Sunday 2006 depuis leur réunification avant de gagner le World Tag Team Championship de Ric Flair et "Rowdy" Roddy Piper, faisant d'Orton le 17ème Triple Crown Champion.


Il participe au Money in the Bank Ladder match à WrestleMania 23, mais il ne parvient pas à remporter le match. À Judgment Day 2007, Randy Orton l'emporte contre Shawn Michaels après un coup de pied qui met KO Michaels, qui subira alors une commotion cérébrale. Orton commence une feud avec Rob Van Dam après lui avoir causé une commotion cérébrale. Ils s'affrontent dans un match civière à One Night Stand 2007 ; Van Dam gagne et Orton se venge en lui portant un DDT modifié depuis la rambarde des spectateurs : Van Dam est évacué avec une minerve[26]. Orton aura une feud avec John Cena pour son titre de champion de la WWE. Orton perd au Summerslam 2007 contre Cena. Le lendemain à Raw, un match a lieu entre les deux, où Orton frappe le père de John Cena qui perd par disqualification à Unforgiven 2007 après avoir refusé d'arrêter de frapper Orton. À No Mercy 2007, Cena est blessé et M McMahon offre le titre à Randy car il était le challenger pour ce titre, à cette période. Triple H arrive fou de rage et McMahon lui donne un match pour le titre dans la soirée. Randy va déjà perdre le titre au profit de Triple h. Après l'avoir défendu contre Umaga, Mr.mcMahon lui dit qu'il va se battre une nouvelle fois contre Orton ce soir mais ca sera un Last Man Standing. En fin de combat les deux catcheurs sont sur la table des commentateurs, Triple H prend Randy pour le Pedigree mais Orton contre, et le RKO est porté sur le Champion qui ne se relevera pas. Orton devient une nouvelle fois champion de la WWE. A Cyber Sunday, Shawn Michaels est élu pour affronter Randy Orton pour le titre de la WWE. Randy Orton perd par disqualification mais conserve le titre. Aux Survivor Series, il gagne contre Michaels. Chris Jericho revient à la WWE et attaque Orton. Après quelques affrontements à Raw, les deux se rencontrent à Armageddon 2007, et Orton perd par disqualification après une intervention de JBL[30].

Randy Orton a alors une feud avec Jeff Hardy, qui convoite son titre de champion de la WWE. Orton frappe son frère et une feud commence alors. Le 7 janvier, à la Raw Roulette, Hardy bat Umaga dans un Steel Cage match, sous les yeux d'Orton. Le semaine suivante, Orton rencontre Hardy pour le titre de Champion Intercontinental. Les deux seront mis sur civière et quitteront le bâtiment. Au Royal Rumble 2008, Orton bat Hardy. Le retour de John Cena au Royal Rumble et sa victoire dans ce match lui permettent de rencontrer un champion à WrestleMania 24 ; Cena gagne par disqualification dans un match à No Way Out contre Orton[32]. Les trois hommes se rencontrent à Wrestlemania 24 où ils se disputent le WWE Championship. Il remporte la victoire en conservant son titre. A Backlash 2008 dans un Fatal Four Way Elimination match face à John Cena, JBL et Triple H, Cena élimine JBL sur son ST-fU mais est éliminé juste après par Orton avec son punt kick. Triple H élimine Randy Orton avec son Pedigree pour gagner le WWE Championship. Orton continue sa conquête du titre. Il perd contre Triple H à Judgment Day 2008 dans un Steel Cage match et à One Night Stand 2008 dans un Last Man Standing match, mais se blesse aussi à la clavicule.

The Legacy (2008-2009)
Article détaillé : The Legacy.
The Legacy (Randy Orton, Cody Rhodeset Ted DiBiase en 2009.

Il revient à RAW le premier août 2008. A Unforgiven il attaque CM Punk en lui affligeant un Punt Kick, par conséquent celui-ci ne peut combattre, il est donc remplacé par Chris Jericho qui devient le nouveau champion du monde (World Heavyweight Champion)[36]. À Cyber Sunday, il était l'un des 3 participants avec Shawn Michaels et Steve Austin pour lesquels les américains doivent voter comme étant l'arbitre spécial du match Chris Jericho vs Batista pour le World Heavyweight Championship. Steve Austin a été choisi avec 74% des voix. Lors du 800th épisode de RAW du 3 novembre, Shane McMahon annonce que Orton était guéri depuis plusieurs semaines, et lui donne un match contre CM Punk, match qu'il perdra par DQ après une intervention de Rhodes et DiBiase[37]. Lors du RAW du 17 novembre, il bat CM punk dans un Lumberjack match. Lors du Raw du 24 novembre, il met au défi Batista, qu'il n'affrontera pourtant pas dans la soirée suite à une intervention des Priceless. Cody Rhodes qui annonça à Randy Orton qu'il pouvait battre Batista se fit finalement vaincre. À Survivor Series 2008, il bat la Team Batista dans un Survivor Series Tag Team Match. Lors de l'épisode Raw du 8 décembre, il affronte dans un handicap match Batista et Triple H avec l'aide de Cody Rhodes. Ils remportent le combat. A Armageddon 2008, il perd face à Batista à la suite d'une Batista Bomb[38]. Lors du Raw du 15 décembre, avec Manu et Cody Rhodes il perd par DQ contre Batista et John Cena. Randy Orton est devenu le chef d'une équipe comprenant Ted DiBiase et Cody Rhodes, appelée "Legacy". Lors de cette édition de RAW, après la fin du match, Randy Orton parvint à porter son Kick From Hell à Batista. Lors du Monday Night Raw du 22 décembre il bat Batista par forfait (blessure).


Il remporte le Royal Rumble 2009 le 25 janvier 2009 en éliminant Triple H[4]. Lors de Wrestlemania XXV, il perd contre Triple H dans un match pour le titre de champion de la WWE[39]. Lors du Raw du 6 avril 2009, il sera engagé dans un combat contre Mr.McMahon au main event. Shane McMahon et Triple H interviendront en faveur du Chairman, mais Legacy arrivera et le clan Mc Mahon sera malmené, jusqu'au retour surprise de Dave Batista. Lors du Raw du 20 avril 2009, il gagne contre Triple H dans un No Disqualification Match. Lors de Backlash 2009, il remporte le WWE Championship face à Triple H. Lors de Judgment Day 2009, il perd par DQ face à Batista et conserve donc son WWE Championship. Lors de Extreme Rules 2009, il perd son titre de WWE Champion face à Batista dans un Steel Cage match[40].

Lors du RAW du 15 juin, il remporte le Fatal-Four-Way match contre John Cena, Big Show et Triple H pour le WWE Championship. Il gagne donc en éxécutant son RKO sur le Big Show qui venait de subir un Pedigree de Triple H et un Attitude Adjustment de la part de John Cena. Il remporte ainsi le WWE Championship. Lors du RAW du 22 juin 2009, il défend son titre de WWE Championship face à Triple H dans un Last Man Standing match ; match qui se solve par un nul vu qu'aucun des deux hommes n'a été capable de se relever au compte de 10. De ce fait, Randy Orton demeure champion. Lors de The Bash 2009, il conserve son titre de WWE Champion face à Triple H dans un Three Stages of Hell match[41]. La semaine suivante 3 catcheurs à Raw, des draftés de la ECW dans un gauntlet match, il s'avère que c'est Evan Bourne le premier qui perd suite à un RKO, ensuite c'est Jack Swagger qui fait exprès de perdre par décompte à l'extérieur après avoir porter une seule prise et ensuite Mark Henry qui gagne facilement celui-ci après un World Strongest Slam. Lors de Night of Champions 2009, il conserve son titre de WWE Champion face à John Cena et Triple H dans un Triple Threat Match grâce à une intervention des autres membres de la Legacy[42]. À SummerSlam 2009, il conserve son titre de WWE Champion face à John Cena[43]. À Breaking Point, il perd son titre de WWE Champion contre John Cena en étant forcé d'abandonner dans un I Quit Match, après avoir été emprisonné dans une prise de soumission de son adversaire. Lors du pay-per-view Hell in a Cell il bat John Cena et récupère le titre de Champion de la WWE dans un Hell in a Cell match. Lors de Bragging Rights, Orton perd son titre face à John Cena, il ne pourra donc plus prétendre au titre tant que Cena sera champion. Il entre ensuite en rivalité avec Kofi Kingston, qu'il bat à TLC; Table, Ladder and Chair.


2010

Le 4 janvier à RAW,il défait Kofi Kingston.Ce match marque la fin de leur rivalité.A RAW le 11 janvier,il bat John Cena et Kofi Kingston dans un Triple Threat Match pour devenir aspirant n°1 au WWE Championship.Il affrontera Sheamus au Royal Rumble 2010 pour le titre.

Prises de finitions:
RKO (Jumping Cutter)



* Prises favorites
o
+ Randy Orton DDT (Rope Hung Flowing DDT)
o Jumping Knee Drop
o Inverted headlock backbreaker
o Multiple Knee drops
o Multiple Belly stomps
+ Randy Orton Stomps (Multiple Circling stomps)
o Kneeling Face Stretch
o Kneeling Arm Wrench & kick
o Face Stomp
o Jumping Armbreaker
o Falling Clotheline
o European uppercut
+ Randy Orton Slam (Snap Scoop Powerslam)
o Scoop Slam
o Multiple Hangman's Forearms
o Apron Vertical Suplex
o Running Forearm Attack
o Wrenching chinlock
o Standing Dropkick
o Shoulder Block

* Managers
o Ric Flair
o "Cowboy" Bob Orton
o Trish Stratus
o Stacy Keibler

* Équipes et clans
o Evolution (avec Ric Flair, Batista et Triple H) (3 février 2003-2005)
o Rated-RKO (avec Edge) (2006-2007)
o The Legacy (avec Cody Rhodes et Ted DiBiase) (8 décembre 2008-actuellement)

* Surnoms
o The Legend Killer[2]
o The Viper
o RKO

* Musiques d'entrées
o Line in the Sand de Motörhead (Quand Randy Orton faisait partie de l'Evolution)
o This Fire Burns de Killswitch Engage (1 fois)
o Burn in My Light de Mercy Drive
o Voices de Rev Theory (actuel)






Palmarès et accomplissements
Orton en tant que WWE Champion.

* Ohio Valley Wrestling
o 2 fois OVW Hardcore Championship[45]

* Pro Wrestling Illustrated
o 2004 : 8e du top 500 PWI[46]
o 2006 : 7e du top 500[47]
o 2006 : 30e du top 500[48]
o 2007 : 15e du top 500[49]
o 2008 : 1er du top 500[50]
o 2009 : 5e du top 500
o Élu catcheur le plus haï de l'année 2007[51]
o Élu catcheur qui s'est le plus amélioré en 2004[52]
o Élu rookie de l'année 2001[53]

* World Wrestling Entertainment
o 5 fois WWE Championship
o 1 fois World Heavyweight Championship
o 1 fois Intercontinental Championship
o 1 fois World Tag Team Championship avec Edge[24]
o Vainqueur du Royal Rumble 2009[4]

Exploits accomplis

Orton fut le dernier survivant des combats éliminatoire présenté au Survivor Series lors de 3 années de suite (2003, 2004, 2005). En 2003 et 2005 il bat Shawn Michaels et en 2004 c'est Triple H.

En battant Chris Benoit au SummerSlam 2004, Orton est devenu le plus jeune World Heavyweight Champion de l'histoire de la World Wrestling Entertainment à l'âge de 24 ans.

Orton est celui ayant détenu le plus longtemps le titre Intercontinental des dernières années, il a garde le titre pendant 7 mois.
Vie personnelle

Il a un frère, Nathan et une sœur, Becky, qui sont tous les deux plus jeunes que lui. Il a decidé de catcher quand il avait 5 ans.[réf. nécessaire] Sa prise de finition, le RKO, reprend les initiales de son nom, Randall Keith Orton. Il a sept tatouages. Sur son avant-bras droit figure le prénom de son épouse, Samantha, tandis que sur l'avant-bras gauche, à côté d'une rose rouge, est écrit celui de sa fille, Alanna Marie. Il est la 3éme génération de catch dans sa famille (Bob orton Sr. , grand-père ) (Bob Orton Jr., père )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-wwe.kanak.fr
 
randy orton
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho
» Randy Orton Vs Goldberg
» Randy Orton & John Cena Vs The Miz & Samoa Joe
» Randy Orton Vs Corino

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
grievous world :: catcheur wwe-
Sauter vers: